La relaxation dans le Yoga

Chers Yogis et Yoginettes,

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une posture que l’on fait sans difficulté aucune, que tout le monde peut faire (si, je vous assure ^^), et pour laquelle on ne prête souvent pas beaucoup d’attention, et pourtant… il s’agit de la posture la plus importante au yoga !

J’ai nommé → Savasana ! La posture du cadavre (mouais, pas terrible la traduction, on va plutôt parler de posture de relaxation)

Vous savez, c’est quand on se couche sur le dos, qu’on laisse tout notre corps se relacher sur le sol et qu’on ne fait absolument plus rien, si ce n’est respirer, respirer, respirer…

La plus importante, vraiment ? Vraiment !

Se détendre entre deux postures permet au corps non seulement d’intégrer les bienfaits de chaque posture mais aussi de se régénérer. Et oui, pour maintenir certaines postures, il faut de l’énergie, se détendre en Savasana entre chacune d’elles nous permet d’économiser l’énergie produite par le corps pour un meilleur travail postural.

Un entraînement pour la vie de tous les jours

Les asanas (postures) que l’on pratique nous permettent soit d’étirer les muscles, soit de les contracter. La posture Savasana (qui est bien une posture à part entière !) nous permet d’équilibrer notre travail yoguique en apportant la bonne dose de détente. Elle permet d’accentuer l’alternance entre l’effort et la détente, et au fur et à mesure des séances, notre corps va apprendre à se détendre rapidement. Notre corps ET notre esprit vont apprendre à passer très vite de l’intensité d’un effort au repos et au calme. C’est ce qu’il nous faut dans la vie quotidienne non ? Après une journée intense au boulot, ou après une situation particulièrement stressante, on veut pouvoir relacher la pression, retrouver rapidement un calme et une paix intérieure pour être toujours disponible et profitez de la vie.

Le yoga a de multiples répercussions dans notre vie quotidienne, et Savasana ne fait pas exeption à la règle.

Et la relaxation finale dans tout ça ?

Les 15 à 20 dernières minutes de la séance de yoga sont consacrées à la relaxation profonde, moment le plus important du cours ^^. Pensez à vous couvrir en hiver, la température du corps descend très vite.

Savasana permet à ce moment du cours d’intégrer tous les bienfaits de la séance, non seulement au niveau physique (tout le corps se détend complétement), mais également au niveau mental. Notre cerveau est en perpétuel mouvement, jonglant entre le passé, le présent et l’avenir. On peut parvenir à calmer cette machine infernale qu’est notre esprit, simplement en se concentrant, en focalisant son attention sur notre respiration et sur l’instant présent.

A faire également quand on se sent agité, à tout moment de la journée (ou de la nuit d’ailleurs) : s’asseoir 5 minutes sur une chaise et fixer son attention sur le souffle (les mouvements du corps au gré du souffle, l’air qui entre et sort un peu plus chaud par les narines…). Ces 5 petites minutes peuvent apporter un immense bienfait, quelques instants de paix et peuvent permettre de se sentir plus serein(e) pour affronter le vacarme de nos pensées. À consommer sans modération 😉

La juste posture

Idéalement sur le dos, bras et jambes légèrement écartés, paumes des mains tournées vers le ciel, les yeux fermés. Aucune tension ne doit subsister dans les épaules ni dans les muscles du visage. La tête reste au centre. Dans cette posture, vous pouvez vous concentrer sur votre respiration, une respiration naturelle, abdominale, sans la modifier, simplement en observant les effets du souffle sur votre corps.

Si la posture est inconfortable, notamment quand vous ne parvenez pas à détendre les muscles du bas du dos, vous pouvez ramener les genoux sur la poitrine et saisir les genoux. Cela permet un étirement tout en douceur du bas du dos. Après quelques respirations profondes dans cette posture, vous pourrez revenir à Savasana.

20170822_180408

Et voici une première posture mise à nu 🙂 .
Pour clore cet article, je vous laisse sur une citation de Swami Vishnudevananda :
« Il ne faut pas confondre détente et paresse.
Les enfants se détendent naturellement et certains adultes possèdent cette qualité.
Ces personnes se distinguent par leur endurance, leur force, leur vigueur et leur vitalité.
 »

2 commentaires sur “La relaxation dans le Yoga

  1. S’accepter soi-même comme nous sommes est un premier pas vers l’autre ! Bravo Manon pour ces moments de plénitude.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :